La cure de raisin, aussi appelée « cure uvale », est une pratique thérapeutique très ancienne. Elle est reconnue par le monde médical.

En quoi cela consiste ?

La cure de raisin est une monodiète à réaliser à l’entrée de l’automne. Cela consiste à ne manger que du raisin et boire de l’eau, pendant environ 3 à 7 jours. Il est possible d’alterner avec des fruits frais (1 à 2 kg par jour) idéalement biologiques, jus et sans sucres ajoutés.

Objectif de la cure de raisin

Le but est de mettre notre système digestif au repos. En consommant qu’un seul et même aliment, les temps de digestion sont très court pour les fruits et légumes. Ces derniers sont assimilés en 30 minutes, le système digestif récupère ainsi du temps et de l’énergie pour se nettoyer et se régénérer. Cette cure permettra d’éliminer les déchets accumulés, ainsi que de revitaliser son corps et le renforcer pour éviter les petits mots de l’hiver.

Caractéristiques du raisin

Le raisin est riche en eau, en fibre et en potassium. Ces substances anti oxydantes jouent un rôle majeur dans le prévention du vieillissement cellulaire, et des maladies de civilisation telles que le cancer ou les maladies cardiovasculaires. Il stimule l’élimination rénale et draine l’intestin et le foie.

Les étapes de la cure

Le raisin se prépare en 3 à 5 jours avant. On supprime progressivement les aliments toxiques :

  • Café
  • Thé noir
  • Chocolat
  • Alcool

ensuite :

  • Viande
  • Féculent

La dernière étape consiste à ne manger que des fruits et légumes ( la veille au soir)

Durant la cure :

Vous ne mangerez que du raisin, si possible biologique et bien mûr, en alternant les variétés. Mâchez bien la peau, qui est riche en fibres, et les pépins, riches en antioxydants (si vous ne souffrez pas d’inflammation intestinale). Vous pouvez en consommer en petite quantité toutes les 2 ou 3 heures. Pensez également à boire beaucoup d’eau pour aider votre corps à éliminer les déchets.

Après quelques jours de cure de raisin on suivra le même principe pour la reprise alimentaire. Ne rompez pas la monodiète avec un steak frites ! On reprendra progressivement les légumes crus et cuits, puis les légumes secs, les céréales complètes, les œufs et le poisson, et enfin les viandes.